Un escalier de 525 marches

L'origine de l'escalier remonte à 1312. Grâce à la générosité d'Enguerrand de Marigny, ministre des finances de Philippe le Bel, un escalier fût construit du pied de la colline jusqu'à l'abbaye Sainte-Catherine qui était au sommet. Il aurait eu 770 marches de pierre.

Csc escalier bas 2021 320x240
Début de l'escalier rue du Mont-Gargan - 2021  

Csc escaliers 3
L'escalier le long du cimetière - mars 2000  

Depuis 1985, partant du bas du quartier Mont-Gargan (à la limite de la rue du Faubourg Martainville et la rue du Mont-Gargan, après le passage sous la rocade Nord-Est Google Maps - Lat 49.4366 Long 1.10944), 59 marches grimpent vers le cimetière du Mont-Gargan. Juste au-dessus de ces premières marches, entre l'immeuble Trident et ce cimetière, 27 marches en ciment annoncent la montée vers le panorama du belvédère. En 1996, des bénévoles continuent la montée en posant 125 marches.

Csc escaliers 2
L'escalier du Prieuré - mars 1999 

En août 1998, 184 marches de plus sont installées par le Service des Espaces Verts de la Ville de Rouen.
Enfin, en juin 1999, quelques jours avant l'Armada du Siècle, les services municipaux ajouteront les 130 marches permettant d'atteindre le belvédère.

Csc escalier 2004 640x400

Ces 525 marches, en pleine nature très proches du centre-ville, sont un lieu privilégié pour la promenade. De plus, la découverte du panorama sur la ville est toujours un ravissement. Alors, n'hésitez pas à venir y faire un petit tour (en partant du bas, ça sera ainsi plus facile pour le retour).

Fleche droite 30x15 Voir aussi : En savoir plus sur l'escalier de 1312 d'Enguerrand de Marigny sur Rouen-histoire.com